kerosenestarsNous avions parlé de ce groupe dans le flash de Septembre 2016. Avec la sortie de l’EP « Burn the Evidence », une chose est sûre : C’est un groupe à suivre.

Kerosene Stars est un groupe de Chicago, formé de Scott Schaafsma (basse et chant), Andy Seagram (guitare et choeurs) Tom Sorich (percussion), Yoo Soo Kim (Clavier, violon alto et choeurs), Jim Adair (Batterie), et Brett Bakshis (guitare acoustique). Ils se déclarent ouvertement comme fans des Beatles, et on a vu pire comme référence. Scott a mis du temps à se lancer sur le devant de la scène, ayant joué de la basse pour d’autres depuis 20 ans déjà. Cela lui a aussi permis de trouver son style de composition et il cite des influences plus variées comme Elvis Costello, R.E.M., Les Kinks, ou même Joy Division. Et en effet, à écouter les 4 titres de l’EP, on retrouve des similitudes.

On peut trouver un coté Michael Stipe dans le phrasé de certaines chansons, comme l’excellent « Don’t Believe in Miracles », qui n’aurait pas dépareillé dans un des premiers albums du groupe d’Athens. Le groupe semble bien plus efficace sur des rythmiques rapides que sur des titres plus lents comme « Alice » qui doivent pourtant avoir leur place en live. L’inspiration Brit Rock est évidente sur « Burn the Evidence » avec des arrangements un brin rétro, donc totalement mode. La qualité des compositions permet de dire qu’il y a du potentiel dans ce groupe pop-rock, notamment avec ce bon choix de single « Talk Talk ». Il s’agit du second EP après un premier album eponyme. De quoi espérer un deuxième album dans la foulée…à suivre.

Iceman

Publicités